La comptabilité

Dlh  assure la comptabilité de l’opération.

Nous nous  assurerons  pour vous que chaque étape est réalisée selon ce qui est convenu, en conformité avec les plans et les règles : lois, normes, consignes particulières… et vous proposons ensuite  de régler l’entreprise.

 

               C’est vous qui réglez directement l’artisan.

 

Ainsi, vous avez toujours un temps d’avance pour le règlement :

  • vous ne payez pas une prestation avant qu’elle soit réalisée.
 

Les Situations

Gestion de la comptabilité - DLH Caen

Parmi les moments importants du déroulement d’un chantier se trouve le règlement des acomptes ou situations de travaux.

Le maître d’ouvrage étant le payeur, il a régulièrement besoin de faire le point sur la situation financière du chantier pour débloquer les fonds nécessaires. Il a également besoin de savoir combien il lui reste à payer afin le cas échéant de préparer à l’avance les provisions d’argent ou les demandes de crédit complémentaire.

 

Ces situations sont adressées par l’entreprise à Dlh, qui les corrige si besoin est et les transmet ensuite au maître d’ouvrage pour règlement.

Il est bon de rappeler qu’une entreprise qui est réglée de sa situation dans un délai raisonnable, sera une entreprise qui pourra travailler dans un contexte serein.

 

Le Contrôle

Le contrôle des situations n’est pas une tâche aisée, si cette prestation fait bien partie de la mission DET (Direction d’Exécution des Travaux), la diversité de forme de présentation des factures et le manque général de renseignements obligent souvent à aller chercher ces informations dans les différentes pièces marchés et dans l’historique des situations précédentes.

A la réception de chaque facture de l’artisan, Dlh vérifie :

  • La conformité des prestations avec celles prévues dans le devis marché de l’entreprise
  • Le montant de la prestation prévue au marché
  • Le pourcentage d’avancement de la prestation (permettant d’apprécier le règlement en fonction de l’avancement réel du chantier)
  • Le montant de la prestation à facturer en corrélation avec le pourcentage d’avancement.
 

Avec ces informations, Dlh, qui se rend régulièrement sur le chantier lors des réunions de chantier, peut vérifier que l’avancement facturé est en conformité avec ce qui a été réalisé et ce qui reste à facturer.

 

Le Règlement

A réception de la situation visée par Dlh, le Maître d’ouvrage règle l’entreprise directement sans aucun intermédiaire. Vous savez exactement ce que vous réglez.

Si des prestations supplémentaires ont été facturées, elles auront fait l’objet en amont d’un avenant au marché. Dans le cas contraire, Dlh s’opposera au règlement de celle-ci.